14/11/2008

paradoxe

Je crois être pour le moment un paradoxe vivant: à la fois la plus heureuse des femmes et sans nul doute la plus maheureuse. De petites taches rouges laissent autant de traces sur ma peau de ce paradoxe difficile, le vrai bonheur à portée de main, mais qui n'est pas le mien.

Je reste raisonnable et tente d'avancer, vaillante et confiante mais tellement tellement tellement loin

21:59 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bisous Tout est dans le titre: plein de gros bisous du Nord...
Prends soin de toi
A bientôt

Écrit par : Mathilde | 24/11/2008

Les commentaires sont fermés.