11/03/2008

Bilan

J'ai 35 ans, dans une dizaine de jours j'en aurai un de plus. Je suis maman...et je ne suis pas femme...enfin si physiquement, administrativement, oui, sans doute le suis-je mais je suis une femme autodidacte, sans repère. Dans les yeux de ma fille je vois ce qu'elle espère de moi, je devine cette complicité de nana, je me doute de ce que je pourrais lui apporter. Elle n'a que 5 ans mais je rêve déjà de partager avec elle les étapes qui la mèneront vers sa vie de femme. Comme un jeu de l'oie je m'imagine passer de case en case pour la laisser ensuite s'envoler, sûre d'elle et confiante en sa destinée. Même si actuellement je ne partage que rêve de princesses et jeux de Barbie je m'imagine les premiers soutiens, les premiers émois, les chagrins d'amour et les boutons d'acné. Je nous imagine enfermées à causer entre filles de ce que les hommes ne peuvent comprendre, de ce que j'aimerais lui transmettre. Je m'envole déjà vers ce futur si lointain et proche à la fois où la larme à l'oeil je la verrai quitter le nid. Je rêve de la voir maman à son tour et de partager avec elle ces moments si doux et si particuliers.

Je rêve sans doute de réparer ce que je n'ai pas eu, je rêve de ne pas obliger ma fille à découvrir son corps et celui des autres sans dialogue possible, le rêve de pouvoir lui dire je t'aime jusqu'à ce qu'elle crie grâce, le rêve d'être une maman, une vraie, celle que je n'ai pas eue.....celle qui ne m'a pas permis de devenir une femme, celle à qui je ne dirai jamais d'autre merci que celui de m'avoir donné la vie, même contre son gré. Sans amour et sans tendresse, comme une plante sans tuteur, j'ai grandi comme une herbe folle et un peu rebelle. Je ne suis pas mécontente du résultat final mais j'espère pouvoir faire mieux avec toi, ma puce, ma princesse, ma fille.....

 

PS merci à toi tite Marie qui a, sans le vouloir, permis de ces réflexions qui aident à vivre ;) 

la belle et la bête

20:41 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

comme tu t'en doutes on a tous un morceau de passé à oublié...je ne savais pas que tel était le tien, mais te souhaite de rester cette douce maman qui en a aidé tant et tant
je t'embrasse

Écrit par : grenadine | 11/03/2008

Les commentaires sont fermés.