02/06/2009

des canards, un poisson, euuh un pigeon?

Il était une fois une petite fille de six ans et son frère de presque douze venus rejoindre leur maman. Très occupée la maman les a confiés l'espace d'un instant à la maman de son ami pour un petit tour de braderie sans conséquence...

c'était sans compter une pêche aux canards...

c'était sans compter les enfants qui préfèrent un poisson rouge aux babioles proposées...

quelle drôle d'impression ce matin....un aquarium, une pompe, de la nourriture spéciale à la main, j'avais l'impression que des ailes me poussaient dans le dos et que je roucoulais...

 

bizarre non?

 

et un habitant de plus, un

 

rholalalala....

23:05 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/05/2009

des nouvelles du front

montage syl mai 3
Aloooors en résumé....tout va bien!

Mister Maxilou va passer son CEB et ne semble pas trop stresser à l'idée de ces épreuves. Minimiss va entrer en première année primaire et ne semble pas impressionnée, seul compte pour le moment son concours et son brevet d'équitation prévus pour fin du mois...

en ce qui me concerne...suis passée d'une taille 62 à une taille 46...il était temps et même si ce fut difficile, je pense que ma santé en dépendait. Bien évidemment cette année de métamorphose n'a pas été toute rose, ça m'a demandé des efforts et des moments plus que pénibles...Bien sûr ce n'est pas encore tout à fait fini et les épisodes sous le bistouri ne sont pas tous encore derrière moi mais voilà c'était mon choix et au final n'ai-je pas eu raison?

 

19:50 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2009

de retour

beaucoup de changements mais me voilà de retour...pas envie de créer une nouvelle adresse ceux qui m'aiment savent l'esentiel alors parlons ensemble du superflu ;)

le superflu en ce moment pour moi c'est la garde-robe..ben oui quand on perd pas moins de 8 tailles de confection faut se refaire une garde-robes...et chez moi ça passe par Paprika...

alors Paprika et moi c'est d'abord une histoire de goût..j'aime leurs fringues, ce mélange subtil de sérieux et d'original, de portable et combinable à l'infini...c'est aussi une histoire de bien-être...j'en suis tellement fan que je ne me sens plus bien que dans les tissus estampillés du petit "P.", comme taillées sur mesure leurs fringues me collent à la peau...c'est aussi une histoire humaine avec ses vendeuses adorables aux Bastions de Tournai mais surtout au Westland on irait bien que pour leur sourire...

rondes...du 44 au 52 paprika c'est une révélation ;)

 

http://paprika.eu/Paprika/Francais/page.aspx/84

23:03 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/11/2008

paradoxe

Je crois être pour le moment un paradoxe vivant: à la fois la plus heureuse des femmes et sans nul doute la plus maheureuse. De petites taches rouges laissent autant de traces sur ma peau de ce paradoxe difficile, le vrai bonheur à portée de main, mais qui n'est pas le mien.

Je reste raisonnable et tente d'avancer, vaillante et confiante mais tellement tellement tellement loin

21:59 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/11/2008

Un dimanche presque comme les autres...

soirée tendresse, nuit douceur, réveil marrant, match de foot, verre entre parents, discussion d'adultes et sourires d'enfants, repas improvisé en commun, tâches partagées avec le sourire, y a pas à dire, y a des jours qui vous réconcilient avec la vie par leur simplicité, par le bonheur tout simple des choses vécues ensemble...

je n'ai pas de recette miracle pour les jours de blues ou de coup de mou mais je sais pour l'avoir vécu aujourd'hui que quelques fois on retrouve un peu de bonheur dans des choses toutes bêtes....joli dimanche, merci à qui le sait.....

17:44 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/11/2008

Nooooooooooooooooon

le cauchemar continue...après les entraînements, les courses (chaussures, short, maillot) voilà que Minimiss nous traîne ce matin sur le terrain de foot pour son premier match....Vous croyez que je vais me réveiller?

Les photos suivront, ça, je vous le promets

 

mais je vais me réveiller...dites-moi que je vais me réveiller...

le fils au foot, la fille à l'équitation et au foot, la mère à la muscu....on va devenir des champions. De quoi? je ne sais pas mais on s'entraîne en tout cas Rigolant

Allez je vous laisse il est temps que j'équipe Mademoiselle...

 

et devinez ce qui m'attend demain matin?

Match de Fiston évidemment...

 

Y a pas à dire c'est parfois l'enfer la vie de maman de footeux....

 

decoration

20:12 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/11/2008

La face du monde a-t-elle changé?

Il a 47 ans, né de mère célibataire, black et élevé par ses grands-parents. Il ne fait de la politique que depuis quelques années, est contre la guerre et bien déterminé à faire changer les choses. Katerina ne repassera pas une seconde fois à la Nouvelle Orléans dans les mêmes conditions dirait-on.

La face du monde n'a peut-être pas changé et il se peut que très bientôt la réalité rattrape le Président Obama. Il n'en demeure pas moins que l'Amérique conservatrice et pudibonde a évolué et que ce pas modeste vers plus d'ouverture d'esprit est le feu vert d'une nouvelle ère. Tiendra-t-il ses promesses dans le monde qui évolue pas toujours dans le bon sens? Pas sûr mais il a tenu la plus importante: amener les Etats Unis à se prononcer pour une voie nouvelle, plus jeune, plus osée et plus colorée....Et même s'il ne tient que celle-là c'est déjà la promesse d'un monde plus intelligent...Alors exit Bush, qu'il s'étouffe encore avec ses breitzhel en regardant les bombes sur son ptit écran. Derrière lui le monde avance et ce coup-il il semblerait que nos cousins ricains aient enfin réalisé que la connerie avec la puissance atomique c'était pas un bon plan...

Alelluiha.....s'il existe un Dieu quelque part qu'il soit remercié d'avoir ôté leurs oeillères aux ptits ricans et comme je n'y crois pas (en Dieu essayez de suivre un peu :p ) je dirais simplement merci la race humaine de faire preuve, trop rarement mais de temps en temps, de cette lueur d'intelligence qui nous aide à encore croire en demain...

decoration

21:01 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/11/2008

Alooors le spoooort

Pas tout à fait folle (mais non pas encore tout à fait) j'ai attendu un peu avant de vous en parler, histoire d'avoir un minimum de recul....alors imaginez-moi (oui oui moi) dans une salle de muscu au milieu de bodybuilders en sueur.... ça c'est le topo du moment M...parce qu'après il y a le double effet Kiss Cool: la découverte de muscles dont je ne soupçonnais même pas l'existence, les bras qui tirent au point de souffrir pour vous écrire là maintenant...si si....imaginez le truc...

 

ça fait un bien fou, ça m'était imposé mais quelle folie!

 

pour le reste plein de choses étranges mais pas envie d'en parler ici....désolée je sais que 99% d'entre vous sont attentionnés mais le % restant....

21:15 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/10/2008

Clochette

Spécial dédicace lol

suite à son commentaire je me permets de répondre à Clochette qui parlait des recettes de sauce et me demandait un resto chinois sur Bruxelles

alors quelle est la recette qui te tente le plus?

 

côté resto chinois perso j'aime beaucoup la Maison du Dragon boulevard Adolphe Max pour l'énorme choix qu'il propose et d'une qualité incroyable (si tu veux tester tu peux aller un midi en semaine menu 3 services 10€) mais aussi la Cité du dragon chaussée de charleroi à Uccle pour le show. Mon tit coup de coeur serait pour Rêve d'Asie rue Jules Van Praet qui propose différentes cuisines asiatiques, prix abordable, décor superbe et service impecc

 

voilà miss j'espère t'avoir un peu aidée Clin d'oeil

20:49 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

aloooors....

obispo lille


Aloooors une soirée de folie: 5 heures de concert pour une bonne cause (les sinistrés de l'Avesnois) allant du meilleur au pire. Des moments de rire à la consternation, des découvertes aux valeurs sûres....

pour en dire plus...début du concert: Frédéric Lerner. j'en avais entendu parler mais ne l'avais jamais entendu chanter....Mouais bof pas mal...une espèce de mélange de Bruel, Obispo, Goldman....bref pas le pire mais un cocktail bizarre à l'arrière-goût de déjà vu. Pas dérangeant mais bof...

Ensuite Christophe Maé...Hystérie générale...Drôle de bonhomme dont la tête et la voix ne me reviennent pas mais je lui reconnais une véritable facilité à mettre une ambiance de folie...Pas ma came mais un vrai pro

Vient ensuite Monsieur Obispo...vous vous doutez que j'étais sous le charme, non? Rhaaaaaa vivement dans quelques mois nouvel album et nouvelle tournée!

J'ai été conquise par Benabar, sans doute pour moi LA révélation de la soirée. Un punch d'enfer, une bête de scène loin  de l'image que je me faisais de lui. Les textes toujours succulents portés par une musique live bien plus lourde ça donne une pêche d'enfer. Ptit bémol: la sono un peu dépassée...

pour le reste ben euuuh MC Solar que j'étais heureuse, pour pleiiin de raisons, de voir sur scène, était tout mou...dommage. Grand Corps Malade et Zazie, pourtant annoncés et dont j'attendais la prestation avec impatience se sont apparemment décommandés...

bref une soirée géniale en super compagnie...moi qui, pour plein de raisons, avais une crainte de partager mon côté fan j'ai été ravie de le faire hier....Y a pas à dire certaines rencontres vous font revoir les choses....

17:39 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/10/2008

ça faisait longtemps...

d'évenement en évenement nous avions déserté le royaume de la souris aux grandes oreilles depuis quelques semaines...pas habituel chez nous ça! Que cela ne tienne nous avons profité des premiers jours de congé des enfants pour nous replonger avec délices dans l'ambiance "pas si trouille" d'Halloween. Que c'est gai ce monde de rêve et de délires à savourer sans fin avec, en plus, le luxe de pouvoir prendre le temps de rêver, de manger à l'aise et de se promener sans devoir courir comme quand on veut relever l'exploit de tout visiter en une ou deux journées. Chacun de nous a trouvé son plaisir et le simple fait d'être ensemble en était déjà un...Y a pas à dire être bien entourés c'est un véritable bonheur...

De citrouille en resto, de sourires en rires partagés, de rêves éveillés en délires partagés, la journée fut riche en émotions...les photos suivront bien évidemment et vous comprendrez vite comment 4 adultes et 2 enfants deviennent vite 6 grands enfants au royaume de Mickey :p

Demain soirée toute différente: concert avec plein d'artistes dont j'ai hâte de voir les prestations (Benabar, Grand Corps Malade, entre autres) et un dont je ne me lasserais jamais mais celui-là, pas la peine de le nommer, vous vous doutez bien de son nom :p et même que j'attends avec impatience la suite car oui,il a confirmé une tournée à venir.....vous tiens au courant évidemment ;)

15:47 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/10/2008

bienvenue dans la 4ème dimension...

hé oui le coq au vin était délicieux, les convives ont tous apprécié, y compris les enfants qui en redemandaient! un vrai succès et un vrai plaisir vu mon appréhension à la préparation de ce plat...

faut avouer que la bête (4 kilos passés tout de même) était issue non pas des rayons d'un quelconque supermarché, élevé à la farine d'on ne sait quoi mais bien en provenance directe de l'éleveur...y a pas à dire ça change la donne. Comme le canard d'il y a quelques semaines, on est choyés et chouchoutés. Quand les bêtes vont sont offertes avec amour la dégustation ne peut qu'être exceptionnelle et...elle l'était! merciiiiii

pour le reste ben euuh ma petite fille qui aime le rose, les froufrous et les paillettes est heureuse...elle a bientôt 6 ans et a donc le droit de....tenter sa chance au foot!!!! au secouuuuurs!!!!!!elle a fait de la danse, elle continue l'équitation et dans la foulée on a ajouté le foot....plus la natation et la gym ça va devenir une bête de combat!

A propos de sport vous en pratiquez, vous? Perso je commence la semaine prochaine...j'ai mal rien qu'à l'idée mais pas le choix

je vous raconterai je sens que ça va être épique...

17:44 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/10/2008

Causons un peu cuisine pour changer...

une cyber copine m'a fait parvenir un mini questionnaire culinaire auquel je me plie avec plaisir afin de parler un peu d'autre chose, une autre passion qui est la mienne: la cuisine...

1. Quels aliments détestes-tu?

les huîtres...rien que les voir me rend malade. Pareil pour les tripes, cervelle et autres rognons...

2. Tes trois aliments favoris

les feuilles de vigne farcies, le foie gras et la glace croccantino de mon glacier bruxellois préféré...

3. Ta recette favorite

sans nul doute ma sauce au poivre car je l'ai inventée de A à Z et qu'on m'en demande souvent le secret. Pareil pour la sauce aux champignon ou celle au roquefort. Avec ces petites merveilles un simple morceau de viande prend des allures de fête.

4. Ta boisson favorite

Enfer! c'est le coca...hé oui...mais je me damnerais bien plus volontiers pour un bon Sauternes, un Ptit Loupiac bien doré ou un Chardonnay.

5. Le plat que tu rêves de réaliser

pas vraiment un plat mais un dessert: je rêve d'enfin tenter la confection des macarons acidulés que j'admire. J'en rêve surtout aux saveurs de fruits rouges tel mon fruit préféré: la mûre.

en matière de plat proprement dit j'adorerais apprendre à cuisiner chinois...même si j'adore aussi qu'on cuisine pour le plaisir de nos papilles avec talent...

6. Ton meilleur souvenir culinaire

Ouuuh difficile! pleiiin mais sans dooute que celui qui me restera en tête sera un petit resto perdu dans le marais poitevin avec des spécialités pour me faire rougir de plaisir:liqueur de mûre, foie gras et cuisses de grenouille maison

le plus récent serait un resto africain partagé avec complicité même si c'était le stress d'un premier resto postop

7. Le pire souvenir culinaire

un coq au vin qui avait du être bien stressé et qui bien que cuit restait dur comme du béton, le tout un soir de Noël...je devais avoir 8 ans...

ce week-end au menu...coq au vin...il faut vaincre ses démons...je viendrai vous dire ce que ça a donné, promisClin d'oeil

22:06 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/10/2008

Philo du soir: la barrière des clous du mal

Il était une fois, un garçon avec un caractère fort. Son père lui donna un sachet de clous et lui dit d'en planter un dans la barrière du jardin chaque fois qu'il perdrait patience et/ou se disputerait avec quelqu'un.

Le premier jour, il en planta une bonne trentaine dans la barrière. Les semaines suivantes, il apprit à se contrôler, et le nombre de clous plantés dans la barrière diminua de jour en jour : il avait découvert que c'était plus facile de se contrôler que de planter des clous. Finalement, arriva un jour où le garçon ne planta aucun clou dans la barrière. Alors, il alla voir son père et lui dit que pour ce jour, il n'en avait planté aucun.


Son père lui dit alors d'enlever un clou dans la barrière pour chaque jour où il n'aurait pas eu à en planter. Les jours passèrent et finalement le garçon put dire à son père qu'il avait enlevé tous les clous de la barrière.

Le père conduisit son fils devant la barrière et lui dit : "Mon fils, tu t'es apparemment comporté avec sagesse, mais tout de même, regarde tous les trous qu'il y a dans la barrière: Elle ne sera plus jamais comme avant. Quand tu te disputes avec quelqu'un et que tu lui dis quelque chose de méchant, tu lui laisses une blessure semblable à celle-là."

Après on assume, ou pas, d'avoir laissé des traces pareilles dans des relations exceptionnelles...elles sont si rares et précieuses que l'instant suivant la blessure on s'en veut de sa susceptibilité idiote, des larmes qui montent bien trop vite quelques fois sans prendre le temps du recul nécessaire à la compréhension valable des choses. "Qui aime bien châtie bien"...ok....et "qui aime bien accepte bien" on l'écrit quand? Accepter la critique, l'humour, la remise en question, travailler l'image qu'on a de soi et celle qu'on donne aux autres...que de boulot en perspective...le chantier est en cours mais le terrain tellement en friche qu'il va falloir un peu de temps et beaucoup d'aide pour y voir plus clair...sacré défi...en espérant ne pas faire tant de trous dans la barrière qu'elle ne finisse par s'effondrer...

23:07 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciao l'artiste...

Il était écorché vif, avec un franc-parler qui faisait du bien par ces temps de complaisance médiatique. Il était né dans un contexte favorable mais la vie ne lui aura rien épargné...Ca faisait treize ans que cette brindille d'homme se battait...la mort aura finalement pris le dessus.

Découvert dans "tous les matins du monde", Guillaume Depardieu était pour moi un acteur sensible et entier, un de ces mecs qui vous ferait déplacer au cinéma rien que pour lui car il n'était prêt à aucune concession et ne travaillait que quand le scénario lui semblait valoir la peine. Il avait encore des projets plein la tête, de ces projets que j'attendais avec impatience: faire de la musique, jouer le rôle de Rimbaud aux côtés de sa soeur... de petites perles d'espoir dans sa vie plutôt sombre.

J'aurais aimé le rencontrer, même si les rencontres avec ce bloc d'émotions brutes n'étaient pas simples. Aimé discuter avec lui de sa vision des parents, de Sarko ou de la télé...ça restera mon rêve inachevé. Guillaume Depardieu est décédé hier et même si pour certaines personnes il n'est que le fils de... pour moi il restera un des seuls acteurs français actuels qui brillait par son talent, sa sensibilité et sa franchise.

Ciao l'artiste....tes souffrances s'arrêtent là...espérons qu'où que tu sois la paix te soit enfin offerte....

 

decoration

08:21 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2008

Philosophie du soir bonsoir

Toucher le fond pour mieux remonter...la phrase bateau entendue mille fois...finalement on n'a qu'une vie, et perdre le temps de perdre pied pour mieux en profiter ensuite n'est-ce pas un peu idiot?

La vie ne vaut la peine d'être vécue que pour ce qu'on se permet de lui apporter. Créer des sourires, générer des vocations ou contribuer au rêve n'est-ce pas l'idéal de chacun?

je n'ai pas de philosophie particulière, juste l'envie chaque jour de rendre les gens qui m'entourent et m'aiment heureux. Sous des airs de méchante parfois je m'emploie au quotidien à tenter de faire plaisir...tout simplement. Râleuse et parfois bougonne, j'assume, mais derrière ma façade se cache un tout tit coeur...ben oui. Alors si mes allures de méchante font parfois peur c'est parce que je m'emploie aussi à défendre mes intérêts et ceux des personnes qui comptent pour moi et dans la jungle dans laquelle nous vivons, quelques fois, faut grogner pour se faire entendre...et ça c'est pas près de s'améliorer.

Vivre avec des remords ou des regrets c'est reculer et ça ne permet pas de mieux sauter. Facile à dire moi qui me pose 100000 questions à la seconde...Oui sans doute mais je pense que les défunts n'emportent dans la tombe que le souvenir qu'on leur a laissé. Frêle brindille devant l'éternel, sans doute, mais arme redoutable pour l'esprit s'il survit à l'épreuve ultime. Pas question de renaissance et de réapparition juste d'un regard qui aide à avancer vers la lumière si elle existe. Nos actes quotidiens ne sont que les nôtres et jugés par nos esprits toujours plus perfectionnistes. Restons simplement humains...imparfaits...Mais si attachants...

Allez je vous laisse...l'excellent "chaque femme est un roman" de mon ami Jardin m'attend...

 

23:48 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/10/2008

La vie est étrange

vous ne trouvez pas? elle vous offre de belles rencontres mais vous oblige parfois à les vivre dans la douleur. Comme une naissance c'est à la fois le plus beau cadeau de la terre et la douleur la plus profonde. Ca reste un mystère pour moi mais je m'y plie, pas le choix, trop envie de vivre de nouvelles expériences et de retirer les conclusions des précédentes.

Il n'y a pas de relation parfaite, juste la rencontre de nos imperfections humaines. Quand elles s'accordent c'est un bonheur, mais les yeux parfois voient ce que le coeur aimerait ignorer.

je sais...encore beaucoup de réflexions, oui, peut-être mais là j'avoue que les pages à tourner, les nouvelles à écrire, le coeur qui chavire et le caractère qui ne sait plus trop comment faire ça pèse...

allez hauts-les-coeurs demain est un autre jour, sous la pluie, ailleurs...

23:38 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/09/2008

Imaginez le tableau...

...ma fille en jupe au milieu des champs, entre les motards et la tartiflette, en train de pratiquer conscencieusement la cuillette à la pomme de terre, encadrée par son frère, le tout dans une ambiance bon enfant et joyeuse....pour une petite citadine, c'est le top non? Et demain dégustation des pommes de terre en question évidemment...

Les grands n'étaient pas en reste: porto maison, choco artisanal (au chocolat noir qui plus est miaaam), le tout sous un soleil d'été idien...Y a pas à dire certains jours fleurent bon les vacances, même si on n'y est pas...

j'espère que pour vous aussi le week-end aura apporté son lot de petits bonheurs...

ah oui j'oubliais...petit bonheur littéraire: le dernier Musso est à la hauteur de sa réputation: agréable à lire et passionnant...je vous le conseille

 

decoration

17:56 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/09/2008

mais mais mais

on dirait bien qu'on  m'a volé mon bébé...je vous jure...un soir vous vous endormez, un enfant lisant une BD dans son lit. Le lendemain matin vous découvrez un ado qui est amoureux, aux hormones qui déraillent et aux intérêts de plus en plus adultes. Participant aux discussions de façon intelligente, même si quelques fois son étourderie ferait rougir d'envie Gaston Lagaffe. A tout juste 11 ans, y a pas à dire, ça va de plus en plus vite Msieurs Dames...

J'avoue que j'ai hâte d'entendre sa voix muer (pensée émue à Kevina qui me fait hurler de rire, MLsieur Semoun), et à la fois déjà peur des premières peines de coeur...mais c'est la vie ça

à propos de vie faut que je vous laisse on m'attend déjà...hé oui...

06:33 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/09/2008

en direct live

Je vous écris sous le soleil...belge, certes, mais ça fait du bien de le retrouver celui-là. Après une après-midi particulière et, comment dirais-je, très instructive, nous voici aujourd'hui dans un parc wallon sous le soleil. Bon ok pas pour bronzer mais en très bonne compagnie.

Un week-end tout en contrastes entre des expériences, des rencontres, des lieux et le match de foot de Fiston, mais le tout nous ressemble: rien n'est pareil, tout est très différent, et le tout forme ce que l'on est: à la fois fous et sages, jeunes et vieux, isolés et en tribu. Un tout qui en étonne encore certains, comme une potion magique aux ingrédients secrets, il fait de nos journées des moments de joie que plus personne n'atteindra. Sms, coups bas, insinuations ou menaces ne nous toucheront plus. La vie, on n'en a qu'une et je n'ai plus l'intention de laisser quiconque m'en manger des parts. J'ai donné, plus qu'il n'en faut, à certains. Donné, plus qu'il n'en faut, jusqu'à en perdre la santé. La vie ne continue pas elle recommence pour moi. Sur de nouvelles bases avec des accents différents, bien plus riches et bien plus d'amour. J'apprends, même si c'est parfois avec difficultés, à ne plus taire mes impressions, mes émotions et ne plus construire mes relations avec les autres à coup de mensonges. Difficile, certes, quand ça vous a été tant et tant inculqué, élevé au rang de principes qui auraient pu avoir des conséquences dramatiques....

Les bilans sont faits, les pages sont tournées, définitivement et sans regret, aucun. J'apprends à reprendre goût à la vie, à l'amour, aux amitiés vraies et non caculées. Sans faux semblants, sans mensonges et sans craintes des regards je renais...A presque 37 ans....mieux vaut tard que jamais, non?A croire qu'il fallait que je me réveille et ôte le voile persistant qui me servait d'oeillère. A croire qu'il me fallait de ces rencontres magiques qui vous permettent de remettre toute une vie en question sans peur. A croire qu'il fallait que je réalise que certaines personnes m'ont trop manqué, que je les avais balayées d'un revers de main sans raison alors qu'elles étaient sans doute les seules à m'aimer vraiment. A croire que c'était le moment, pour moi, pour lui, pour mes tits coeurs. A croire que le présent ne commence qu'aujourd'hui..

Que de philosophie pour un samedi....hé oui ça m'arrive aussi decoration

14:39 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2008

Ah ben voilà

coucou voici quelques nouvelles du front ... la santé va mieux et notre petite vie aussi...Fiston a retrouvé avec plaisir les terrains de foot, et Minimiss ses poneys d'amour. Leurs instits sont déjà contentes d'eux et tout roule....et même si certaines choses me font toujours bondir je trouve mon bonheur dans les petits actes du quotidien et c'est une belle richesse. J'ai retrouvé le plaisir des discussions jusqu'à pas d'heure sur des questions philosophiques ou éducatives et celui de voir des idées trèèèès opposées autour d'une même table sans conflit...faudrait dire à nos chers politiques de tester notre recette on avancerait pas mal non?

je me prépare déjà à l'idée du défi de l'an prochain: un Fiston en secondaire et une Minimiss en primaires, ça vous change une vie, non?

allez ne vieillissons pas avant l'heure, je retourne à mes cahiers à recouvrir

 

à bientôt

22:49 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/07/2008

Quand certains mots

résonnent en moi avec autant de justesse, je ne peux que recopier, dire merci et vous déposer précieusement ce petit trésor de précision, comme une offrande. Les mots ne sont rien mais quelques fois ça représente beaucoup, comme un ami qui reste présent contre vents et marées, fidèle au poste.
Je sais que l'auteur de ces lignes n'a pas toujours bonne presse, incompris, vite jugé, il se peut que vous soyiez étonnés de savoir sous quelle plume ces mots sont nés. Pour moi pas d'étiquette quand les mots sont justes je m'incline, simplement. Comprenne qui pourra, comprenne ceux à qui j'ai confié les clefs, dignes de ma confiance et de mes confidences....

 

Aux rampants de la terre
Qui lèchent les vernis,
Ces courbettes de travers
Qui se prétendent amies,
Aux venins des vipères
Qui salissent pour salir,
Je ne m’excuserai pas
D’oser vouloir être
Plus grand que ça

Aux faiseurs de discours
Qui ne sont que du vent,
Je préfère les vautours
Qui n’touchent pas les vivants
A ceux qui tournent autour
Dents blanches par devant,
Eux-mêmes ne pardonnent pas
Qu’on veuille être seulement
Plus grand que ça

Allez-y jusqu’au bout
Allez-y ça fait rien,
Plutôt que tendre la joue
J’préfère tendre la main,
Ca s’retourne je sais bien
Un jour ou l’autre contre vous
J’aurais au moins pour moi
D’avoir essayé parfois
D’être...
Plus grand que ça

Je suis dans cette cour
A me faire tout petit,
Et même pas sûr qu’un jour
On en sorte grandi,
Qu’on me parle pas d’amour
Mais plutôt de mépris
Et ne m’en voulez pas
D’essayer quelquefois
D’être...
Plus grand que ça

 

23:26 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/07/2008

Ben non ça ne va pas toujours pas trop

J'aurais aimé revenir vous parler de ma petite famille, de ma fille qui a perdu ses 4 dents de devant (deux au-dessus, deux en-dessous) en l'espace de 72 heures, gagnant au passage un zezaiement qui ferait rougir de jalousie Isabelle Mergault, de mon fils qui commence à stresser à l'idée d'aller chez la dentiste pour l'appareil dont elle le "menace" depuis des années, j'aurais aimé aussi vous raconter leurs petites vies d'enfants, leurs rêves et leurs réflexions tantôt intéressantes tantôt tordantes...j'aurais aimé tout ça mais si vous le voulez bien ce sera pour plus tard....Parce que là ce qui m'attend c'est un retour à la case départ: infirmières, piqûres, réveils à 6 heures du mat, me voilà à nouveau en partance pour l'hôpital....me disais bien que ça ne tournait pas encore rond. M'étais dit (et d'autres aussi) que mon tit cerveau s'inventait des misères, que je devais conjuguer le verbe hypercondriaquer à la première personne de tous les temps mais la radio-verdict a dit le contraire et un souci m'empêche encore de vivre normalement ou presque.
Retour donc chez mes ptites infirmières (heureusement toutes adorables et sympa) au pays de l'éther et des baxters....rendez-vous dès que possible.


Vivie en mode y en a marre là....

23:32 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

19/06/2008

Retour

Voilà suis enfin de retour. De complication en complication mon tit séjour à l'hosto est passée de 5 jours à trois semaines...dur dur surtout dans les conditions dans lesquelles j'étais. Bientôt tout ça ne sera qu'un mauvais souvenir mais pour le moment pas beaucoup de force et plein de nouvelles difficultés au quotidien font que je risque bien de ne pas être très présente dans les semaines à venir. Faites attention à votre santé, on n'en a qu'une autant la préserver Clin d'oeil

 

Vivie en mode convalescente 

22:12 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/05/2008

Regard....

regard [320x200]

Qu'il soit complaisant ou inquisiteur, haineux ou tendre, le regard ne laisse personne indifférent. En moi ce mot rime avec jugement et cette combinaison prend des proportions qui me dépassent. Le droit à l'erreur sans critique, les yeux qui se posent sans juger, peser, mesurer, ce n'est pas pour moi. Je me rends compte que ma vie est ponctuée de petits et grands blocages liés à cette crainte du regard de l'autre...difficile constat que de voir à quel point ça a pu me ralentir, me causer des moments de doute et de craintes parfois (souvent) pour des futilités. Que de choses interrompues pour éviter ce regard tant craint.....car oui, au bout du compte, souvent, j'ai préféré abandonner que de risquer de ne pas réussir.

Facile alors de dire qu'on a réussi tout ce qu'on a entrepris quand on n'entreprend pas tout ce dont on rêve et qui serait possible si l'on s'accordait le droit de ne pas être à la hauteur.

je corrige le tir, certes, mais quel défi!

Parents surtout apprenez à vos enfants à faire et refaire encore plutôt que de les regarder durement si la faiblesse est au rendez-vous. Personne n'est parfait et c'est ce manque de perfection qui rend le monde intéressant.....

 

 

Vivie en mode réflexion 

13:03 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/05/2008

Oh Oh Oh

Paradisio...ça vous dit quelque chose cette pub?

A nous aussi Mort de rire

 

DSC_0317 [320x200] [320x200]

 

DSC_0336 [320x200]

 

jolie journée en agréable compagnie...un parc étonnant, qui a bien évolulé depuis notre dernière visite (en 2000 ça date évidemment). Une journée riche en découvertes, en rires et en plaisir, un moment d'exception...


notre week-end aura commencé sur le thème de l'émotion vendredi et continué sur sa lancée....quelques moments de bonheur sans prétention mais avec simplement des gens de bonne intelligence, ensemble pour le plaisir du bonheur partagé. Le reste importe peu finalement...

 

Merci à la magicienne de vendredi soir qui d'un coup de baguette a orchestré un rêve vieux de plusieurs années. Rêve réalisé dans la bonne humeur et la tendresse, comme une découverte extraordinaire et la début d'une nouvelle histoire... 

 

Merci au porteur d'antilope, à sa dulcinée, au touriste bronzé, au fils photographe et la fille mini mannequin...les souvenirs rapportés sont aussi agréables que les moments vécus. Merci à eux de faire de petits moments tout simples de vrais moments de magie 

 

Merci de me permettre de recharger mes batteries à un moment crucial et d'avancer encore et encore Embarrassé

 

PS petite critique des lieux: Le Parc Paradisio est l'ancien Domaine de Cambron. Etonnant mélange de nature et d'architecture classique, on devine à peine ce qu'a pu être le domaine. Etrange sensation en entrant dans la demeure imposante ....se retrouver dans un sous-marin à la cage d'escalier typique du 18ème (entrée par l'escalier de service en bois, imposant et grinçant, sortie par l'escalier d'apparât en marbre blanc) le tout sur fond thématique de Nautilius...je me demande si même Disney aurait tenté une telle hérésie mais au final si on fait fi de ces considérations le tout est assez réussi. Le parc laisse un souvenir de belle ballade, intéressante et étonnante. Perso je conseille vivement Clin d'oeil

00:29 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2008

Ptit post coup de coeur futile de la mort qui tue...

"Mademoiselle fleur de cerisier"...drôle d'appellation se diront certains...et pourtant ce petit surnom me va comme un gant depuis plus d'un an. Infidèle aux parfums que je porte, préférant en changer quand leur senteur me semble liée à des évenements pas si heureux que ça voilà que depuis mon passage dans une petite boutique d'Isle-sur-la-Sorgue l'été dernier je suis tombée en amour d'un parfum frais, léger, subtil mais assez tenace que pour me suivre jour et nuit. Bref un amour d'odeur comme on n'en fait plus....et son nom? "fleurs de cerisier" tiens Clin d'oeil

 

pour ceux qui ne connaissent pas ces magasins tentateurs l'Occitane en Provence est pour moi un lieu d'apaisement et de plaisir. Leurs produits sont d'une qualité exceptionnelle et originaux. De plus leur gamme est étendue et permet de vivre son parfum dans plein de déclinaisons différentes (ils viennent de sortir une trèèès girly "poudre parfumée pour le corps" légèrement pailletée, idéale pour les sorties Mort de rire et des galets de bain qui semblent prometteurs mais pas encore testés par mes soins ).

J'aurais pu en parler avant la fête des mères puisque ça me parait faire partie des  cadeaux parfaits pour la circonstances mais je tenais à ne pas donner de piste pour mon propre cadeau et j'avoue ne pas avoir trop envie de sentir plein de cerisiers éclore autour de moi Mort de rire

 decoration

un ptit lien

 

ils ont vraiment beaucoup d'autres produits qui valent la peine d'être découverts. Je ne fais pas souvent de la pub mais quand j'en fais c'est que j'aimeeee Bisou

09:38 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/05/2008

il suffit parfois de peu de choses

pour toucher le bonheur du bout du doigt...

 

...une soirée concoctée rien que pour moi par des gens qui m'aiment et savent tellement me le faire sentir, m'entourer et m'épauler, juste pour le plaisir d'être ensemble, de rire et de partager autour de la table un moment clin d'oeil important.... 

......une discussion intéressante et partagée entre personnes de bonne intelligence, mêlant philosophie et religion, utopie et réalisme politique jusqu'aux petites heures de la nuit. De ces discussions qui vous font entrevoir à quel point vous avez raison de ne pas vous arrêter à quelques aprioris idiots afin de découvrir ce qui se cache derrière la façade...Quelques fois derrière une façade froide et distante se cache un intérieur tendre et cosy....

 

 ...une ballade en ville, la musique dans les oreilles et le soleil dans les yeux, juste pour le plaisir de s'offrir un petit quelque chose. Plaisir futil et matériel mais insouciant et agréable....

 ...un repas partagé en bonne compagnie, des sourires et des rires sur des morceaux d'histoire douloureuse comme un pansement bienvenu et qui soulage tellement....

 

...une glace dans un environnement qui rime avec mes yeux d'enfant, comme un retour en arrière pour effacer les larmes trop amères... 

...un sourire de mes enfants quand je franchis la porte, juste parce que je rentre et qu'ils sont contents de me voir...

 

tous ces petits riens, ces petits moments anodins qui font qu'on se sent vivre, on se sent aimés, on se sent pousser des ailes sans jugement...Merci la vie...A quelques jours d'une intervention chirurgicale lourde pour moi rien ne pouvait plus me faire plaisir que ces petits moments offerts, tout simplement.....

je vous aime mes petits mécènes de moments précieux.... 

23:23 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/05/2008

A vous....

A vous mamans en devenir, si désireuses de donner la vie que vous êtes prêtes à déplacer des montagnes pour cet enfant pas encore né mais qui sera tant aimé

 

A vous mamans en chantier, si frêles et fortes à la fois qui pliez sous le poids de ce petit être qui vous préoccupe déjà tant

 

A vous jeunes mamans qui oscillez entre l'envie d'étrangler ce petit machin qui hurle toute la nuit mais qui craquez tout aussi vite quand en pleine journée, endormi, le petit ange semble vous sourire

 

A vous mamans confirmées qui courrez d'un terrain de foot à un cours de danse n'aimant ni l'un ni l'autre mais jouant les supportrices acharnées et les paparazzi en folie avec autant de passion que d'envies

 

A vous mamans déjà grand-mère qui voyez dans votre fille la maman aimante et la femme à soutenir, ni défaillante ni gâgâtissante, juste présente, comme un tuteur rassurant...

 

A vous ces mamans de sang ou mamans de coeur parce que simplement un jour vous avez pris une vie autre que la vôtre en charge avec l'espoir de voir ce petit être devenir un adulte conscient et responsable, aimant et passionné...Mamans de coeur ou de sang l'important n'est pas d'être génitrice mais bien initiatrice d'amour 

A vous mamans quand votre coeur débordant d'amour rime avec toujours pour ceux qu'un jour vous avez aidé à grandir, à vous mamans je vous souhaite une bonne fête....commerciale, certes, mais comme une piqûre de rappel ce jour est pour moi comme le collier de nouilles reçu la larme à l'oeil: un trésor de rien, mais qui fait tout.... 

 

decoration

00:15 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/05/2008

Un frisson dans le dos

la chair qui se hérisse, les larmes qui s'annoncent, l'immense tristesse qui m'envahit. Rien de tout cela n'effacera sa peine mais ce texte, cette confidence comme soufflée dans mon oreille me trouble au plus haut point. Virginie, je ne te connais pas, ton texte m'a juste été soumis par un hasard de la toile...mais quel hasard! decoration

Il y a des adultes qui ont sur le corps des enfants des regards d'amour, des envies de protection, des allures de grand frère bienveillant. D'autres seront indifférents. Reste l'immonde catégorie des prédateurs, des fantasmeurs de corps innocents. Virtuel ou réel leur désir est hideux. Je sais, c'est banal de dire ça. Je sais....mais la banalité parfois ça vous touche de si près que ça en devient douloureux....peut-on un jour se relever d'avoir ouvert les yeux? je n'en sais rien. Ma vie ne tient qu'à un fil je le sais, comme celle de Virginie. Pour moi pas de chat pour me confier, pas de regard d'enfant de 6 ans apeurée mais un écoeurement, et une telle envie de tourner la page, d'effacer ce qui me fait mal et ne me permet pas toujours d'avancer.

Je suis à l'aube d'une nouvelle vie. Nouvelle de A à Z ou presque....aurais-je la force de la mener à bien? la force de prouver que je suis plus forte que ce que j'ai pu découvrir? Assez forte que pour effacer ce qui me fait mal et oublier que j'ai eu, un jour dans ma vie, des adultes adulés qui n'étaient pas dignes de mon amour, de mon intérêt, de ma volonté de leur rêver une vie meilleure? La force de tout mener de front? Certains m'assurent que oui, sûrs de leur amour et confiants dans mon avenir et ma volonté. Ils m'aident comme ils le peuvent mais je sais que la solution réside en moi....pour ça il faudrait que tout ne soit pas détruit...et l'état des lieux n'a pas encore été établi...j'ai peur et j'ai envie à la fois, besoin d'avancer et peur de l'inconnu. Tout changer en si peu de temps pour mieux préserver mon avenur est sans doute la meilleure des solutions mais présumer de ma force et m'effondrer me fait peur. Je somatise et j'angoisse...

De quoi sera faite ma vie demain?De nouvelles pages sans aucun doute...me reste à trouver la plume qui me donnera envie de les écrire....pas simple

 

Vivie en mode KO  

17:36 Écrit par vivie dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |